Pourquoi les MVERs ?

Les dix années antérieures, diverses crises ont secoué le monde à la fois sur les plans social, économico-financier et environnemental. L’érosion et la dégradation des sols, la pollution des eaux et de l’air, la perte des forêts et des ressources halieutiques ont contribué à miner la base de survie des populations tout en impactant négativement sur l’activité économique

Aujourd’hui, la quasi-totalité des analyses mettent en cause les choix et stratégies de développement inefficaces qui ont favorisé l’accumulation rapide de capital physique et financier, au prix d’un épuisement et d’une dégradation excessifs du capital naturel. Les analyses actuelles tendent à montrer qu’une économie verte pourrait favoriser l’émergence d’économies plus efficientes.

Pour un impact positif plus important, le concept doit être mieux compris et vulgarisé. Dès lors, le GRAAD s’engage à informer, former et sensibiliser l’ensemble des acteurs. C’est ce qui justifie cette initiative.